NEWS : VERS UN RETOUR DE JASON DANS UN NOUVEAU VENDREDI 13 ?

Partagez cet article
0 votes

Récemment, une tractation intéressante digne d’un mercato footballistique a animé les échanges entre majors hollywoodiennes. Et l’info a attiré notre attention et devrait mettre l’eau à la bouche de tous les amateurs de cinéma de genre puisqu’elle concerne notre cher et bourrin ami meurtrier Jason Vorhees. L’affaire est complexe.

vendredi-13-1980-05-g
Pour l’histoire en bref, Jason est né il y a plus de 33 ans dans la maison Paramount. Pendant longtemps, la firme à la montagne étoilée a détenu les droits exclusifs de la franchise horrifique lucrative. Jusqu’au jour où la Warner Bros est entrée dans la danse. Obligé de vendre un peu de son catalogue pour se renflouer, la Paramount avait dû céder une partie des droits. Et depuis 2009 et le très fun volet de Marcus Nispel, Jason était en jachère. En effet, la répartition financière des droits étaient trop complexe et l’affaire d’une nouvelle production ne valait pas le casse-tête financier. Pour expliquer, les droits sur le territoire américain étaient toujours la propriété de la Paramount mais ceux à l’international, appartenaient à New Line, rachetée par la Warner, donc à la Warner. Mais récemment, le studio a même acquis les droits intégraux de la saga Vendredi 13, prévoyant d’ailleurs d’ici peu, un beau coffret Blu-ray proposant l’intégrale. Mais… Mais voilà, Christopher Nolan est un réalisateur qui rapporte bien plus.
vendredi-13-premiere-image-scene-du-film
La Paramount s’apprêtait à produire seule son prochain film de SF, Interstellar. Intéressée pour croquer dans la gâteau, la Warner a alors entamée des tractations avec la Paramount pour coproduire le film avec elle. Le budget s’annonçant assez conséquent, la Paramount a accepté mais non sans profiter de l’aubaine pour soutirer quelque-chose qui lui tenait à coeur à sa voisine, amie et rivale : Jason. Résultat du deal, le boogeyman au masque de hockey va faire son retour dans l’escarcelle de la Paramount qui en a récupéré les droits pour une durée de cinq ans minimum. Le package concernait également les droits de South Park si un second film voulait être produit ainsi qu’une association sur de futurs projets warneriens non encore dévoilés. Sauf que les créateurs de l’animé trash semblent peu intéressés par la chose. Mais concernant Vendredi 13, les voyants sont au vert.
friday-the-th
De retour au bercail dans la maison mère qui l’a fait naître, il se pourrait bien que, du coup, un nouvel opus de la franchise Vendredi 13 soit rapidement mis en branle. La Paramount n’a que 5 ans pour réagir et si d’ici là la firme n’a rien fait, les droits repartiront illico presto chez la Warner.

En attendant, un p’tit plaisir avec les bandes-annonces de l’original (1980) et du reboot de 2009 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.