LES BANLIEUSARDS de Joe Dante : la critique du film [Blu-ray]
Sortie Blu-ray - Edition collector

Partagez cet article
0 votes

3d-the-burbs-bd-single-defMondo-mètre
note 4 -5
Carte d’identité :
Nom : The Burbs
Père : Joe Dante
Date de naissance : 1989
Majorité : 1er décembre 2016
Type : Sortie en Blu-ray
Nationalité : USA
Taille : 1h43 / Poids : NC
Genre : Comédie d’épouvante

Livret de famille : Tom Hanks, Bruce Dern, Carrie Fisher, Henry Gibson, Corey Feldman…

Signes particuliers : Une pépite signée Joe Dante, enfin disponible dans une belle édition collector made in Carlotta !

AU SECOURS, MES VOISINS SONT PAS COMME MOI !

LA CRITIQUE DE LES BANLIEUSARDS

Résumé : Les voisins d’une communauté tranquille de la banlieue américaine voient débarquer de nouveaux arrivants particulièrement mystérieux. Les résidents du quartier assouvissent leurs curiosité en espionnant leurs nouveaux voisins qui sont rapidement perçus comme de dangereux individus. the-burbs-04Au moment où il s’attaque à Les Banlieusards, comédie noire et déjantée emmenée par l’étoile montante Tom Hanks, Joe Dante traverse une période difficile marquée par les échecs d’Explorers et de L’Aventure Intérieure. Le cinéaste cherche alors à se relancer mais ce nouveau méfait, pourtant délicieusement drôle, se fera démolir par la critique de l’époque, qui passera à côté de l’intelligence de cette série B écornant le mythe américain des tranquilles banlieues bourgeoises, dont Dante dresse un portrait au vitriol en jouant à la lisière de la comédie et du fantastique. Le réalisateur plonge le spectateur dans une seule et unique rue, Mayfield Place, et scrute le quotidien de ses habitants, perturbés par l’arrivée d’étranges voisins qui ne sortent jamais de chez eux. Les Klopek sont bizarres, ils ne ressemblent pas aux autres résidents de la rue. Rapidement, les suspicions vont bon train et tout le monde se met à imaginer des choses sur ces individus « différents ». Et la différence, on n’aime pas ça dans ces banlieues toutes propres sur elles. Peut-être sont-ils des assassins ? Ou peut-être des adorateurs de Satan ? Voire même des vampires ou quelque chose du genre, qui sait… S’alliant à quelques voisins, Ray Peterson décide d’enquêter et la curiosité de virer à l’obsession !the-burbs-06Avec Les Banlieusards, Joe Dante signe un petit bijou d’humour pince sans rire qui, plus de quinze ans avant l’arrivée de la série Desperetae Housewives, va passer à la moulinette l’univers de ces célèbres banlieues résidentielles américaines formatées où tout le monde se connaît, s’épie, se jalouse et se critique. A travers un divertissement au charme certain et à la drôlerie impayable, le cinéaste s’amuse de l’hypocrisie de ces microcosmes bourgeois et de l’étroitesse d’esprit qui y règne en maître. Dans cet univers à peine caricaturé sous l’œil de la caméra de Joe Dante, les pelouses sont bien tondues, les maisons se ressemblent toutes et les voisins entretiennent des relations pour le moins atypiques, entre entente cordiale, méfiance et petites haines diverses. L’arrivée des Klopek va faire exploser le cynisme de ce monde faussement sympathique, régi par le « rien qui dépasse ». Ils ne sont pas comme les autres et c’est bien là, tout le problème au fond. Ne se soumettant pas au moule préfabriqué par ces banlieues rangées, ils vont attirer la suspicion de tout le quartier, prêt à imaginer toutes les théories possibles à leur encontre. Et Dante de se régaler, et de nous régaler au passage, par la noirceur de son propos, fabuleusement glissé au sein d’une comédie désopilante où la curiosité des gens prend des proportions incontrôlées. Les Banlieusards est un petit régal typique du cinéma de Joe Dante, une série B savoureuse et complètement folle, qu’il est bon de redécouvrir aujourd’hui grâce à Carlotta, qui le propose dans sa collection de coffrets Ultra-Collector.3d-coffret-ultra-collector-the-burbs-defThe Burbs de Joe Dante est le 5eme film de la superbe collection « Coffret Ultra Collector » lancée par Carlotta Films et toujours tirée à 3000 exemplaires numérotés. Et une fois de plus, c’est du très bel ouvrage que l’on a là. Outre une restauration 2k du film (image et son : parfaits), plein de suppléments viennent compléter ce bel objet collector pour cinéphiles. Une introduction de Frank Lafond ouvre les festivités et les bonus ensuite vont régaler. La Vie de Banlieue selon Joe Dante offre la part belle aux souvenirs du cinéaste dans un entretien exclusif (22 minutes). On retrouve également les archives promotionnelles de l’époque, avec notamment un entretien avec Tom Hanks, une fin alternative que l’on vous recommande (7 minutes) ou encore la bande-annonce d’époque… Mais le meilleur reste à venir avec la copie de travail du film, inédite ! Issue d’une VHS personnelle de Joe Dante, elle contient des scènes coupées et des séquences alternatives. Un module de 24 minutes est d’ailleurs consacré aux différences entre cette version de travail et la version cinéma proposée, le tout commenté par Joe Dante. Et le tout couronné par un superbe livre. Bref, que du bonheur !

EXTRAIT :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.