Mondociné

Le saviez-vous ? : Charlot arrêté en France et emprisonné !

Partagez cet article
Spectateurs

1917, une nouvelle fait grand bruit. Charlot aurait été arrêté à Nantes par l’Armée Française et mis en prison ?!

En cette année terrible, la France, comme une bonne partie de l’Europe, vit les heures sombres de la Première Guerre Mondiale. Dans les tranchées, les soldats sont à bout, constamment face à face avec la mort. Et le reste du pays est au plus mal. Pour remonter le moral des troupes, le cinéma est alors arrivé à la rescousse. Aux abords des zones de combats, on venait avec des projecteurs Pathé installés dans des baraques de fortune. On y montrait quelques Actualités Gaumont avec des images patriotiques histoire de regonfler un peu les démoralisés… puis place au rire. Le rire venait alors directement des États-Unis en la personne du nouveau comique à la mode outre-Atlantique : un certain Charlot. Les petites saynètes filmées de Chaplin (comme Charlot et Mabel en promenade ou Charlot et Mabel aux courses…) déclenchaient des flots de rires auprès des soldats en permission, leur permettant d’oublier un temps qu’ils étaient encore sous les obus il y a peu et qu’ils allaient bientôt y retourner. C’est alors qu’une idée de génie est arrivée. Et si Charlot venait directement en France pour rendre visite aux soldats et les distraire personnellement ? Voilà qui leur remonterait vraiment le moral. Ni une ni deux, une troupe s’est constituée et a débarqué  dans l’Hexagone annonçant fièrement « Le Grand Charlot en chair et en os accompagné de ses meilleurs collaborateurs dont Miss Mabel O’Brien de la Chicago Film & Co« .

La tournée de Charlot a rencontré un franc succès durant plus d’un mois… jusqu’à ladite arrestation du célèbre moustachu maladroit. Et pour cause. On venait de découvrir que cette opération ronflante était en réalité un coup de pub terriblement mensonger. Un « Charlot » était peut-être bien en France mais ce n’était certainement pas le grand Chaplin lui-même, qui était toujours aux États-Unis, du côté d’Hollywood. Il s’agissait en réalité d’un imposteur qui se faisait passer pour Chaplin lui-même. Inacceptable. Il faut dire qu’à l’époque, les contrefaçons de Charlot étaient nombreuses et certaines firmes allaient jusqu’au plagiat éhonté en tournant de faux films avec le personnage incarné par des imitateurs. Le coupable a bien été arrêté en août 1917, mis en prison le temps de statuer sur son sort, avant d’être expulsé avec interdiction de remettre les pieds sur le territoire français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux