LE CASSE de Benjamin et Alex Brewer : la critique du film [DVD]
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article
0 votes

Le_Casse_DVDnote 1.5 -5
Carte d’identité :
Nom : Trust
Père : Frères Brewer
Date de naissance : 2016
Majorité : 03 août 2016
Type : Sortie Blu-ray/DVD
Nationalité : USA
Taille : 1h32 / Poids : NC
Genre : Thriller, Comédie

Livret de famille : Nicolas Cage, Elijah Wood, Sky Ferreira…

Signes particuliers : Un nouveau navet à l’actif de notre bon vieux Nicolas Cage.

NICOLAS CAGE PATAUGE (ENCORE)

LA CRITIQUE DE LE CASSE

Résumé : Waters et Stone sont policiers à Las Vegas. Flics sans envergure, ils arrondissent leurs fins de mois avec des petits larcins jusqu’à ce que leur attention se porte sur le mystérieux coffre-fort d’un dealer désormais sous les verrous. Après une longue préparation, mais sans rien savoir de ce qu’ils vont trouver, les comparses échafaudent le casse que doit changer leur vie. Mais dans la ville du jeu, on est rarement gagnant.Le_Casse_DVD_2L’un des plus gros problèmes de notre cher Nicolas Cage préféré, outre sa passion pour les nanars bien miteux, c’est qu’il faut toujours qu’il aille se mettre dans des galères puissance 10. Ca, plus le fait qu’il sait mal s’entourer et qu’il n’a pas de bol. Car même quand il se déniche une série B pas trop mauvaise sur le papier, faut toujours que ça parte en quenouille derrière. Meilleur exemple, le récent La Sentinelle. Nicolas Cage tournait enfin sous la direction d’un bon cinéaste, pour enfin un bon projet de long-métrage (en l’occurrence, l’illustre Paul Schrader) mais le film fut massacré par les producteurs, et à l’arrivée, Nicolas Cage se retrouvait à patauger une fois de plus, dans un navet terrifiant. C’est pareil aujourd’hui avec Le Casse, où on le retrouve associé à Elijah Wood. Sur le papier, Le Casse avait des idées et du potentiel. Derrière la caméra, un tandem de jeunes metteurs en scène, les frères Brewer, dans lequel on pouvait fondé quelques vagues espoirs. Mais le résultat à l’écran est foiré et pas qu’un peu.Le_Casse_DVD_3Le Casse cumule tellement de défauts qu’ils en viennent à occulter les qualités qui auraient pu lui faire valoir le détour. Les Brewer ont dessiné un thriller à cheval entre le film policier et la comédie noire, érigé sur des personnages troubles assez intéressants. Deux flics sans envergure qui arrondissent leurs fins de mois avec de petits trafics, se lancent dans un casse après avoir repéré le mystérieux coffre-fort d’un dealer mis sous les verrous. Le Casse se voulait drôle pour ces deux pieds-nickelés totalement hors du coup et dans le même temps, assez inquiétant quand certains vrais visages sont dévoilés. Le tandem de cinéastes s’appliquait à distiller une ambiance sombre bien cachée derrière le visage de façade de leur film plein de dérision, de sorte à mieux surprendre le spectateur. Et Le Casse avait tout pour s’imposer comme une bonne surprise venue de nulle part. Malheureusement, il restera dans son royaume du « nulle part ». Terriblement mal raconté, mal monté, sans aucune fluidité narrative ni aucun rythme, Le Casse sombre lentement dans l’ennui le plus total. D’autant plus dommage que Nicolas Cage et Elijah Wood formait un duo qui fonctionnait pas si mal, que leurs prestations étaient convaincantes et que les pointes d’humour (non maîtrisées) tentaient d’amener un style. Mais non, Le Casse est un raté, virant au DTV sans intérêt alimentant la longue filmographie chaotique actuelle de l’ami Cage.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.