EN BREF : L’AFFAIRE DU SALAIRE MONSTRUEUX DE JOHNNY DEPP CONTINUE…

Partagez cet article
0 votes

Le prochain thriller de Barry Levinson, Black Mass, venait de subir un sérieux revers aux dernières nouvelles. Tout prêt, écrit et avec son casting en poche, le film s’en est allé au Marché du Film cannois pour dégoter le reste de son financement. Sauf que coup de théâtre, Black Mass n’a pas réussi à réunir la somme prévue et se retrouve avec seulement la moitié de son budget initial. Le studio a ainsi du revoir tout son projet, désormais faisable à la seule condition d’effectuer des réductions de salaire pour rentrer dans les 40 millions trouvés en lieu et place des 80 prévus. Levinson a revu son salaire et le film, Joel Edgerton idem sauf… Sauf que Johnny depp a tout simplement et purement refusé de renégocié contrat, ne bougeant pas d’un iota des 20 millions qu’il devait toucher (!!).

Johnny-Depp

On en était resté sur cette nouvelle condamnant le pauvre film qui ne pouvait se faire que si Depp acceptait de passer à la moitié soit 10 millions (sachant qu’il va se faire les burnes en or avec le nouveau Pirates des Caraïbes mais bon…). Là où les choses se compliquaient, c’est que Black Mass avait déjà été vendu dans plein de pays aux marchés de Cannes et de Berlin AVEC Depp dans la distribution. Sans lui, tout s’effondrait donc. Les producteurs n’ont pas eu d’autre choix que de devoir ramer pour convaincre la star de bouger un poil de ses positions. Finalement, il se pourrait qu’une entente ait été trouvé entre les producteurs du film et Johnny Depp avec un salaire de 15 millions au lieu de 20 initiaux et des 10 demandés pour compenser la baisse de budget. Ça reste quand même pas très classe tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.