Des nouvelles du reboot de Stargate : la porte aux étoiles va être rouverte !

Partagez cet article

On en a moins parlé ces derniers temps pour cause de suites à Independence Day mais le projet de reboot autour du mythique Stargate, l’autre classique de Roland Emmerich, est toujours d’actualité. Et même plus que jamais puisque le producteur Dean Devlin s’est confié dans un entretien accordée à Première. Ce que l’on a surtout retenu de cette interview, c’est que ce reboot sera somme toute assez fidèle à l’esprit du premier, dont il sera une extension matérialisant ce qui avait dû être abandonné à l’époque, faute de moyens. Voilà comment Devlin parle de cette nouvelle trilogie à venir : « Ce sera la même histoire mais étendue. En 1994, on n’avait pas la technologie d’aujourd’hui et un budget peu élevé de 50 millions de dollars. On avait été obligé de revoir à la baisse l’échelle de cette histoire. Ce reboot sera l’occasion d’inclure toutes les idées qu’on avait dû laisser tomber à l’époque. Donc on relance le premier film et si ça fonctionne, on fera deux suites […] Stargate c’était censé être une trilogie dès le départ. C’était un film indépendant, avec de l’argent français d’ailleurs : c’était Studio Canal le financeur. Mais ils ont flippé avant la sortie du film et ont vendu les droits à MGM pour cinq millions de dollars ! Et MGM ne voulait pas de suite. Durant des années, je n’ai pas arrêté de les appeler pour les supplier. Finalement, ils ont plus ou moins perdu les droits puisqu’ils n’ont rien fait avec et les nouveaux propriétaires ont dit qu’ils étaient partants. Mais c’est trop tard pour faire des suites maintenant. Les acteurs sont trop vieux pour l’histoire qu’on veut raconter. Donc on est reparti de zéro et on va faire une trilogie ».stargate-1994-02-g

Voilà qui est fichtrement excitant. A noter que Dean Devlin aimerait voir le projet entrer en production dès que Roland Emmerich aura terminé le tournage d’Independence Day Resurgence. Reste que la post-production risque de prendre du temps et qu’Emmerich a pour habitude d’être très impliqué dans ce processus.  A suivre donc, mais ça arrive et le script (signé Nicholas Wright et James A. Woods (Independence Day Resurgence) serait quasiment prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.