HURRICANE de Rob Cohen : la critique du film [Blu-ray]
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article
0 votes

[Note spectateurs]


Carte d’identité :
Nom : The Hurricane Heist
Père : Rob Cohen
Date de naissance : 2018
Majorité : 04 juillet 2018
Type : Sortie Blu-ray/DVD
Nationalité : USA
Taille : 1h40 / Poids : NC
Genre
: Action, Catastrophe

Livret de famille : Toby Kebbell, Maggie Grace, Ryan Kwanten, Ralph Ineson…

Signes particuliers : Un naveton rigolo et fun.

BRAQUAGE EN PLEIN OURAGAN

LA CRITIQUE DE HURRICANE

Résumé : Profitant du plus gros ouragan ayant jamais touché les Etats-Unis, une équipe de braqueurs d’élite infiltre la plus grande réserve de billets des États-Unis. Leur objectif : un braquage exceptionnel de 600 millions de dollars. Dans la ville désertée, Casey, une des convoyeuses de fond, et Will, un météorologiste de génie, vont devoir unir leurs forces en utilisant les connaissances de Will pour survivre au milieu de cette « tempête du siècle » et empêcher ces voleurs impitoyables de parvenir à leurs fins.

Attention, Rob Cohen est de retour et comme à son habitude, le réalisateur américain ne fait pas dans la dentelle. Expert en bourrinades d’action bien basses du front (Fast & Furious, xXx, Furtif), Cohen balance Hurricane, une série B au concept jouissivement nanardesque imaginant la rencontre entre le film catastrophe et le film de braquage, le tout articulé dans un script qui tiendrait sur un bout de post-it déchiré. Dans Hurricane, un groupe de braqueurs tente de piller une base militaire dans laquelle viennent d’arriver 600 millions de dollars. Leur plan ? Profiter du désordre créé par un ouragan de catégorie 5 qui frappe la côté Ouest dans Etats-Unis. Mais c’était sans compter sur une convoyeuse casse-cou, un météorologue de génie et son frangin, ex-militaire. Franchement, si ça c’est pas un scénario de nanar puissance 10 prêt à nous régaler !

Parti de son histoire aussi improbable que de croiser un jour Marine Le Pen à la fête de l’Huma, Rob Cohen file toutes voiles dehors dans l’œil du cyclone de sa crétinerie d’action 100% juteuse. Et sans aucune subtilité, Hurricane d’en filer pour son argent aux spectateurs sachant exactement à quoi s’attendre avec cette bisserie modestement friquée (35 M$) qui va balancer sans ménagement des baraques emportées par le vent, une petite ville ravagée, des courses-poursuites tonitruantes et des fusillades en veux-tu en voilà. Plus le film avance et plus il nous gratifie de séquences toutes plus nawesques les unes que les autres (mention à un final génialement débile avec des camions). Aussi fun et fendard que nul et basique à mort, Hurricane mélange tout plein de trucs déjà-vu sans jamais chercher à y apporter son truc à lui (on reconnaît volontiers Black Storm, Pluie d’enfer, Twister et on en passe) et il ne manquerait finalement que la trogne de Gerard Butler pour gratiner le tout avant de le passer au four. Pas de bol, il faudra se contenter de Toby Kebbell, accompagné de la jolie Maggie Grace et de Ryan Kwanten. Cela dit, ça fait 1h40, ça ne manque pas de rythme et les SFX sont décents. Assez pour s’amuser un samedi soir pluvieux avec un bol de pop-corn et le cerveau au repos, posé sur la commode du salon. Mais avec plus d’ampleur (et plus de pognon), Hurricane aurait être autrement plus savoureux.

LE BLU-RAY DE HURRICANE

Disponible en Blu-ray Steelbook et en DVD avec des bonus communs aux éditions, Hurricane affiche ue image et un son potable quoiqu’un peu trop sous-mixé et manquant de poigne en dehors des séquences d’action mieux bien travaillées. Côté suppléments, M6 Vidéo joint au film un long making-of d’environ 45 minutes (parfait pour en savoir plus sur le tournage de cette série à moyen budget) et la traditionnelle bande-annonce.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.