ÉPOUSE-MOI MON POTE de Tarek Boudali : la critique du film
Sortie cinéma

Partagez cet article
4 votes

[Note spectateurs]


Carte d’identité :
Nom : Epouse-moi mon pote
Père : Tarek Boudali
Date de naissance : 2017
Majorité : 25 octobre 2017
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h30 / Poids : NC
Genre
: Comédie

Livret de famille : Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris,Andy Rowski, David Marsais, Julien Arruti, Philippe Duquenne…

Signes particuliers : Les amateurs de comédies potaches et déjantées seront ravis.

RIRE DÉCOMPLEXÉ

LA CRITIQUE DE ÉPOUSE-MOI MON POTE

Résumé : Yassine, jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc… 

La Bande à Fifi est déjà de retour, quelques mois seulement après l’énorme succès d’Alibi.com qui a attiré plus de trois millions et demi de français dans les salles. Mais si d’ordinaire on a l’habitude de voir Philippe Lachaud aux manettes, c’est cette fois-ci l’un de ses acolytes qui se colle à la réalisation, précisément Tarek Boudali, dont c’est le premier long-métrage. Dans Epouse-moi mon pote, il y incarne un jeune étudiant marocain venu étudier l’architecture à Paris. Mais à la suite d’une belle grosse cuite, il rate son examen et se retrouve en situation irrégulière. Pour remédier à la situation, il va épouser son meilleur pote. Le début des emmerdes…

Deux options à la découverte de ce Epouse-moi mon pote. Option n°1, l’aborder comme une comédie lourdingue brocardant la communauté gay à grands renforts de clichés à la lisière du gros malaise scandaleux. Option n°2, le prendre comme une gigantesque déconnade sincère et pas méchante pour un sou, riant de ces mêmes clichés avec un esprit de caricature assumé quitte à en faire des tonnes. Et quand on connaît la joyeuse humeur et l’esprit déjanté qui lient les membres de cette Bande à Fifi haute en couleurs, quand on sait à quel point ils sont de joyeux drilles prêt à rire de tout sans se soucier des pseudos polémiques que leur humour débile pourrait engendrer, on ne peut que ranger tout courroux trop hâtif, et accepter cette seconde voie du rire franc et généreux. Parce qu’après tout, savoir frontalement d’une communauté quelle qu’elle soit, c’est aussi une forme de respect, c’est l’accepter et c’est toujours mieux que l’indifférence ou la moquerie masquée. Alors au diable les vives réactions offusquées qui n’auraient pas lieu d’être, Epouse-moi mon pote, c’est juste pour rire.

Comédie complètement neuneu et potache, et c’est justement ça qui est si drôle, Épouse-moi mon pote ne se prend jamais au sérieux et multiplie les gags dans un esprit de comédie américaine délirante et sans limites. Les amateurs de bon goût risqueront de s’étouffer avec leur pop-corn, les autres s’amuseront alors que le tandem Boudali-Lachaud ouvre les vannes pour un déversement de bêtise assumée. Énergétique, efficace et sympathique, les amateurs apprécieront.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Un commentaire à propos de “ÉPOUSE-MOI MON POTE de Tarek Boudali : la critique du film
Sortie cinéma

  1. Il faut savoir prendre les choses au 2nd degres avant de se permettre de juger ce film comme un film « homophobe ». Ce film est vraiment tres drole et ca tout le long. Moi je dis un grand bravo a Tarek pour ce 1er film, il a mit la « barre » tres haute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.