A LA RECHERCHE DE VIVIAN MAIER de John Maloof et Charlie Siskel
Critique – Sortie DVD

Partagez cet article
0 votes

vivian maierMondo-mètre
note 7.5 -10
Carte d’identité :
Nom : Finding Vivian Maier
Père : John Maloof & Charlie Siskel
Date de naissance : 2014
Majorité : 02 décembre 2014
Type : Sortie DVD
Nationalité : USA
Taille : 1h24 / Poids : NC
Genre : Documentaire

Livret de famille : Vivian Maier, John Maloof, Mary Ellen Mark, Phil Donahue (eux-mêmes)…

Signes particuliers : Un documentaire construit comme une enquête au suspens follement prenant.

UNE NOUNOU PAS COMME LES AUTRES

LA CRITIQUE

Résumé : L’incroyable histoire d’une mystérieuse inconnue, photographe reconnue aujourd’hui comme l’une des plus grandes Street Photographers du 20ème siècle. Née à New York, d’une mère française, avant de résider à Chicago, Vivian Maier était inséparable de son Rolleiflex et prit tout au long de son existence plus de 100 000 photographies sans jamais les montrer. Pour être libre d’exercer son art quand elle le voulait, Vivian Maier fut une nanny excentrique toute sa vie. Cachées dans un garde-meuble, c’est par hasard que John Maloof mit la main sur les photos de Vivian Maier en 2007. Depuis, il n’a cessé de chercher à mettre en lumière son travail et les expositions se multiplient partout dans le monde.vivian maier L’INTRO :

Sorti en salles niché au tout début de l’été dernier, A la recherche de Vivian Maier avait rencontré un petit succès d’estime, à la fois critique et public, résonnant avec sa sélection dans quelques prestigieux festivals de cinéma où il s’est fait remarqué, Berlin, Palm Springs, Toronto ou New York… Et pour cause, ce documentaire de John Maloof raconte une histoire absolument incroyable à laquelle s’est retrouvé mêlé par un étrange et heureux hasard, ce jeune homme happé par une quête assoiffée qui l’amènera à mettre en lumière un trésor artistique inestimable.21041540_20130918215902544.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxIl n’était qu’un jeune agent immobilier de 25 ans à la recherche de photographies pour illustrer un livre qu’il était en train de coécrire sur un quartier historique de Chicago. Un petit tour par les salles de vente et le voilà qui se retrouve avec un lot de négatifs achetés pour pas grand-chose, espérant y dénicher son bonheur. Déception, ce ne sera pas le cas. En revanche, ce qu’il trouvera, dépassera de loin son modeste projet littéraire. John Maloof va mettre au jour le travail de l’une des plus grandes photographes de rue du XXème siècle, pourtant jusqu’alors totalement inconnue. Elle s’appelait Vivian Maier, elle était née dans les années 1920, elle était nurse dans la vie mais surtout, elle était secrètement une photographe au talent immense. Sauf que son œuvre/héritage n’a jamais été diffusée au grand public. Vivian Maier a gardé des kilomètres de négatifs pour elle. Etait-elle consciente de son indéniable talent ? A t-elle fait tout cela par plaisir personnel ? Avait-elle songé à exposer ? Pourquoi ? Comment ? Quand ? Qui est-elle ? D’où venait-elle ? Autant de questions qui ont assailli un John Maloof intrigué, qui dès lors, s’est mis à œuvrer avec acharnement pour mettre en valeur le travail de Vivian Maier, la faire connaître, elle et son art, et lui offrir la notoriété qu’elle aurait mérité dans l’histoire de la photographie. Parce que le cinéma et la télévision sont des puissants médiums, la voie du documentaire paraissait incontournable pour encore davantage médiatiser et diffuser le nom et l’histoire de Vivian Maier. Néophyte, le passionné s’est néanmoins lancé dans ce projet cinématographique, aidé par Charlie Siskel (un producteur de série télé) qui aura apporté son expérience en matière de production, d’écriture et de réalisation. Avec A la recherche de Vivian Maier, John Maloof partage son étonnante découverte et ce qui a suivi…21041543_20130918215904294.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxL’AVIS :

La marque des grands films ou documentaires, et ce à quoi on les reconnaît, c’est leur capacité à nous amener à nous éprendre passionnément d’un sujet qui ne nous attirait pas plus que ça sur le papier. A la Recherche de Vivian Maier est de ceux-là et réussit superbement son coup. Dans la veine d’un Sugar Man du regretté Malik Bendjelloul, A la Recherche de Vivian Maier est une invitation à venir découvrir une artiste insaisissable et méconnue, mais également son histoire absolument incroyable. Improbable même. De ces histoires que même Hollywood et ses pléiades de scénaristes n’auraient pu imaginé. Une nounou à la ville, mystérieuse et étrange, qui renfermait un secret extraordinaire. Son héritage photographique se chiffrerait à près de 120 000 clichés et brosse un portrait de l’Amérique de la rue à travers les décennies, une sorte d’histoire parallèle du XXème siècle américain.…419338.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxConstruit comme une enquête palpitante avec un zeste de suspens finissant par émerger de cette quête d’un passionné dont la curiosité à été piquée au vif, tout comme la nôtre est attisée par le récit de son aventure rocambolesque, A la Recherche de Vivian Maier est de ces documentaires haletants dont il est impossible de décrocher. John Maloof y raconte son odyssée, du début à la fin. Le début, c’est lorsqu’il courrait les ventes aux enchères en espérant tomber sur de vieilles photos spécifiques pour son futur bouquin. La suite, c’est un long périple aux quatre coins des Etats-Unis et au-delà de ses frontières, pour essayer de remonter le fil de l’existence de Vivian Maier, reconstituer sa vie, la comprendre, percer ses innombrables secrets, réunir son travail dispersé et essayer de réhabiliter à titre posthume une artiste de génie que le monde n’aura pas connu de son vivant, car elle n’aura jamais rien fait pour se faire connaître. A l’image du récit de son « héros/auteur » et de son enquête quasi-archéologique, A la recherche de Vivian Maier nous fait découvrir pas à pas sa protagoniste principale. On se fait quelque part détective privé aux côtés de Maloof, pour remonter le fil de l’histoire d’une femme décidément bien étrange, excentrique, psychologiquement complexe, et dont la personnalité iconoclaste est composée de multiples facettes essentiellement constituées de zones d’ombre permanente.Vivian Maier Self-Portrait

En plus d’être passionnant de bout en bout, A la Recherche de Vivian Maier est une œuvre fascinante et magistrale, intelligemment construite, admirablement maîtrisée dans sa conduite et sa narration, follement belle et élégante… Le film, d’une grande sensibilité, est rythmé tant par les sublimes clichés de Vivian Maier que par son fabuleux suspens, John Maloof parvenant à rendre follement communicative, sa quête obsessionnelle de vérité. Plus qu’un documentaire, un régal et une expérience intense et immersive qui de par sa construction très cinématographique, pourra captiver même les plus réfractaires au genre.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.