NEWS : OLIVER STONE ABANDONNE SON BIOPIC SUR MARTIN LUTHER KING

Partagez cet article

Oliver Stone planchait ardemment depuis l’automne dernier sur son projet de biopic sur le leader Martin Luther King. Malheureusement, il va devoir se trouver un nouveau terrain d’action puisque le film sur le légendaire pasteur afro-américain ne se fera finalement pas. Le réalisateur a annoncé la nouvelle sur Twitter : « Triste nouvelle. Mon implication sur le projet sur Martin Luther King est terminée. »

0118-aking-martin-luther-king-jr-full1

La tragédie autour de l’histoire de Martin Luther King mêlant scandale, assassinat, mystères, symbole de l’Amérique et politique, avait tout pour séduire un Oliver Stone dont on a tous en mémoire le magistral JFK. Dépité, Oliver Stone explique les raisons de cet abandon. « J’ai réécrit en profondeur mon script, mais les producteurs ne l’acceptent toujours pas ». Son scénario aurait en effet été jugé trop choquant car il procède à une remise en question de l’icône qu’était Martin Luther King en s’efforçant de donner une vision complète du personnage en ne s’inscrivant pas dans une démarche glorificatrice ou commémorative mais plus fidèle à la réalité méconnue du grand public. Le script abordait notamment les questions d’adultère, de conflits internes à son mouvement pour les droits civiques des Noirs mais aussi sa radicalisation spirituelle. Si les producteurs ont ainsi fait barrage à cette version écrite du film, c’est par peur des ayants droits du Pasteur, très vigilants dans le respect de sa mémoire. De plus, le film prenait le risque de se mettre à dos une partie de la communauté noire américaine qui « étouffent l’homme et la vérité », selon le cinéaste, toujours via Twitter. Plus clairement, Olivier Stone espérait signer un film honnête, tant dans la grandeur du personnage que dans ses zones d’ombre. mais certains icônes demeurent visiblement intouchables. Et Stone le déplore : « J’aurais aimé que vous voyez le film que j’aurais fait. J’ai peur que si jamais ils font le film, ce ne sera qu’une autre commémoration de la marche sur Washington. Je pleure pour vous, Martin. Vous êtes toujours une source d’inspiration pour vos compatriotes -mais certainement pas un saint. » conclue le metteur en scène.

MSDJFKK EC020

Décidément, Martin Luther King et les auteurs controversés de cinéma est une conjugaison compliquée. Le projet Memphis par Paul Greengrass sur l’assassinat du pasteur a été provisoirement (définitivement) rangé au placard, le Selma de Lee Daniels a finalement échoué entre les mains plus malléables d’Ava DuVernay. Tout ceci est en tout cas bien regrettable car ce projet excitant sur le papier avait de quoi bien relancé Oliver Stone sur des terrains qu’il maîtrise après son pas mal Savages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.