INSIDERS de Daniel Calparsoro : la critique du film [sortie Blu-ray]
Sortie Blu-ray/DVD

Partagez cet article
0 votes

insiders_filmMondomètre
note 3.5 -5
Carte d’identité :
Nom : Insiders
Père : Daniel Calparsoro
Date de naissance : 2016
Majorité : 30 janvier 2017
Type : Sortie Blu-ray/DVD
Nationalité : Espagne
Taille : 1h36 / Poids : NC
Genre : Thriller

Livret de famille : Luis Tosar, Raúl Arévalo, Rodrigo De la Serna, Marián Álvarez, Luciano Caceres, Patricia Vico…

Signes particuliers : Un thriller espagnol efficace et divertissant.

BRAQUAGE À L’ESPAGNOLE

LA CRITIQUE DE INSIDERS

Résumé : Pete, braqueur réglo et très pro, se lance avec cinq de ses hommes sur un gros coup : le casse d’une grande banque internationale. Ils doivent maîtriser une dizaine d’otages et vider un maximum de coffres-forts avant de s’échapper par un tunnel souterrain. Mais l’opération se complique lorsqu’ils réalisent que leur unique voie de sortie est inondée. Pris au piège de cette forteresse, les braqueurs finissent par découvrir que l’un des coffres renferme bien plus que de l’argent. Et si leur mystérieux commanditaire ne leur avait pas tout dit ? insiders film espagnolOn le répète assez souvent mais le prolifique marché du DTV regorge de petites trouvailles appréciables. Il faut juste avoir la chance de tomber dessus au milieu du flot qui inonde sans arrêt les bacs des magasins spécialisés. En ce début d’année, la bonne pioche se nomme Insiders, thriller ibérique qui avait connu un joli petit succès au box office espagnol, à sa sortie en mars dernier. Réalisation du barcelonais Daniel Calparsoro, Insiders est surtout écrit et produit par l’équipe derrière le très bon Cell 2011, ce thriller carcéral qui avait grand bruit il y a six ans. Et il est d’ailleurs à nouveau question d’enfermement, mais pas dans une prison cette fois, l’action investissant les couloirs d’une banque, où se retrouve coincé un groupe de braqueurs ayant minutieusement planifié un coup audacieux, lequel va partir en sucette à la suite d’un imprévu imputable à l’amie « pas de chance ».insiders film 2016Ne pouvant compter sur la virtuosité de Calparsoro, réalisateur au style propre mais sans génie affirmé, Insiders s’en remet alors à son excellente distribution et à la solidité du script de Jorge Guerricaechevarría, scénariste au nom imprononçable derrière la plupart des films d’Alex de la Iglesia. D’un côté, le film déroule une intrigue rondement menée, qui tient en haleine de bout en bout, en exploitant adroitement et efficacement les possibilités offertes par son récit confiné en huis-clos. De l’autre, Insiders tire le meilleur de l’association Lius Tosar-Rodrigo de la Serna. On connaissait déjà le talent du premier, on découvre désormais celui du second, l’argentin ayant été brièvement vu dans Carnets de Voyage ou Tetro. Les deux comédiens prennent appui sur un scénario développant bien ses personnages, et grâce à une complicité qui se retrouve à l’écran, ils donnent ensemble du cœur à une série B qui parviendrait presque à bousculer sa catégorie, pour venir jouer dans la cour des grands. Si l’on est loin des chefs-d’œuvre évoqués par les ingénieux malins du marketing évoquant le Heat de Michael Mann ou le The Town de Ben Affleck, Insiders est néanmoins un divertissement humble mais sympathique, thriller palpitant qui réussit à se faire remarquer dans un genre pas évident car très balisé et redondant.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.