LE DOSSIER PHOTO DE KIM SPÉCIAL « CES COMÉDIENS QUI ONT PRIS/PERDU DU POIDS POUR UN RÔLE »

Partagez cet article
0 votes

« Il a pris 30 kilos pour le rôle » ou « Il a perdu 25 kilos pour se glisser dans la peau du personnage »… Des phrases qui sont devenues presque banales à Hollywood tant la prise ou perte de poids pour réaliser une « performance » est devenue une mode. Une mode qui a même ses « experts » comme Christian Bale, par exemple. Une mode qui vaut souvent une précieuse statuette aux Oscars à l’arrivée. Petit panorama (non exhaustif) de quelques comédiens ou comédiennes qui ont opéré une transformation physique impressionnante pour un rôle.

CURTIS « 50 CENT » JACKSON dans THINGS FALL APART de Mario Van Peebles
25 kilos de perdus pour incarner un sportif atteint du cancer.
10-Most-Incredible-Physical-Transformations-in-Movies-6
BRADLEY COOPER pour le prochain AMERICAN SNIPER de Clint Eastwood
L’acteur a pris 20 kilos pour incarner Chris Kyle dans un biopic consacré à cet ancien tireur d’élite de la Navy.
9491399883903

FFN_Copper_Brad_FF3_FF5_050114_51399327
RUSSELL CROWE dans RÉVÉLATIONS de Michael Mann
L’acteur a pris 20 ou 25 kilos (selon les manifestants ou la police) pour incarner un scientifique embarqué dans une croisade contre les géants du tabac. Il s’est aussi vieilli d’une vingtaine d’années. Crowe n’aura pas l’Oscar, remporté cette année-là par Kevin Spaceuy pour American Beauty.
Capture d’écran 2014-05-16 à 14.34.30

JARED LETO pour DALLAS BUYERS CLUB de JM Vallée et CHAPTER 27 de Jarrett Schaefer
Jared Leto a tout fait, dans les deux sens. Il avait pris 27 kilos pour camper Mark David Chapman, l’assassin de John Lennon, dans le film Chapter 27. Après avoir juré que jamais plus il ne prendrait du poids pour un film tant il a dû lutter pour les perdre, le comédien a fait le chemin inverse, perdant 10 kilos (il partait déjà de pas haut) pour interpréter un transsexuel atteint du sida dans Dallas Buyers Club. Oscar pour ce dernier.
chapitre-27-chapter-27-2008-03-2008-4-g

jared-leto-dallas-buyers-club-1
MATTHEW MCCONAUGHEY dans DALLAS BUYERS CLUB de JM Vallée
Mais au moins Jared Leto n’était pas seul sur ce coup. Son partenaire Matthew McConaughey a quant à lui perdu plus de 18 kilos pour endosser les habits de Ron Woodroof, cowboy contaminé par le VIH et se lançant dans un trafic illégal de médicaments. Il sera récompensé d’un oscar.matthew_mcconaughey_dallas_buyers_club_movie_transformations

SYLVESTER STALLONE dans COPLAND de James Mangold.
On le connaît pour ses montagnes de biceps. L’interprète de Rocky et de Rambo a dû prendre près de 20 kilos pour incarner le shérif d’une petite ville dépressif et obèse.
Copland

ROBERT DE NIRO dans RAGING BULL de Martin Scorsese
Performance culte et mémorable, celle de Robert de Niro dans le classique de Scorsese où il incarnait le boxeur Jake La Motta. Pour les besoins de ce biopic, De Niro a dû prendre du poids en cours de tournage pour illustrer les phases de la vie du sportif. Résultat, 30 kilos pris en 4 mois. Et un Oscar à la clé.deniro-raging-bull-thin-fat

MATTHEW FOX dans ALEX CROSS de Rob Cohen
On le connaissait beau mec dans la série Lost où il campait Jack Shepard. Matthew Fox a perdu 16 kilos et s’est musclé pour le film Alex Cross, où il joue un flic lancé aux trousses d’un serial killer. Une performance globalement passée inaperçue, le film ayant été massacré par la critique et mal reçu par le public.
fox alex cross1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

MATT DAMON dans THE INFORMANT ! de Steven Soderbergh
L’acteur a dû grossir de 15 kilos pour les besoins du rôle de Mark Whitacre, employé d’une société d’agroalimentaire décidant de dénoncer certains secrets.
matt-damon-thin-fat-informant

VINCENT CASSEL dans MESRINE de Jean-Francois Richet
L’acteur a pris 20 kilos pour incarner le célèbre criminel. ce qui lui vaudra un César.
mesrine

CHARLIZE THERON dans MONSTER de Patty Jenkins
Une femme un peu, pour changer. La magnifique Charlize Theron a accepté de s’enlaidir considérablement et de prendre 15 kilos pour interpréter la tueuse en série Aileen Wuornos. Et quand on sait à quel point il est plus difficile de reperdre du poids pour une femme que pour un homme… Sa performance lui vaudra une pelletée de prix dont l’Oscar et le Golden Globes.monster9

JAKE GYLLENHAAL dans NIGHTCRAWLER de Dan Gilroy
L’acteur a perdu 10 kilos pour incarner un journaliste indépendant enquêtant sur le milieu du crime à Los Angeles.nightcrawler

CHRISTIAN BALE dans THE MACHINIST de Brad Anderson
L’acteur caméléon, roi des transformations physiques, a probablement signé la plus hallucinante de sa carrière sur The Machinist où il incarne un insomniaque perdant pied. Bale a perdu 28 kilos en 3 mois pour le rôle. Saisissant. Et sans aucune récompense à la clé.omens02262011

GEORGE CLOONEY dans SYRIANA de Stephen Gaghan
15 kilos pris en un mois pour George Clooney qui campe un vétéran de la CIA dans ce thriller d’espionnage. Il y gagnera un Oscar du Meilleur Acteur dans un Second Rôle.
syriana

TOM HANKS dans SEUL AU MONDE de Robert Zemeckis
22 kilos de perdus par la comédien incarnant une sorte de Robinson Crusoé. Le tournage a dû s’étaler sur près de deux ans pour cette raison. Il n’aura pas l’Oscar, qui filera du côté de Russell Crowe pour Gladiator.
Tom Hanks in Cast Away

VINCENT D’ONOFRIO dans FULL METAL JACKET de Stanley Kubrick
Alors jeune comédien, le comédien n’hésita pas à prendre près de 32 kilos pour incarner le soldat Léonard Lawrence dit « Grosse baleine ».
vincent_d_onofrio_full_metal_jacket_1987_de_stanley_kubrick_portrait_w532

ANTONIA CAMPBELL-HUGUES dans 3096 TAGE de Sherry Hormann
La jeune actrice irlandaise Antonia Campbell-Hugues a perdu plus de 18 kilos pour incarner Natasha Kampusch dans un biopic revenant sur le drame de sa séquestration pendant huit ans.Capture d’écran 2014-06-06 à 19.18.55

D’autres transformations comme celles-ci vous ont marqué ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

A la semaine prochaine pour un nouveau dossier.

©Kim Nguyen Duy et Mondociné

2 commentaires à propos de “LE DOSSIER PHOTO DE KIM SPÉCIAL « CES COMÉDIENS QUI ONT PRIS/PERDU DU POIDS POUR UN RÔLE »

  1. Je reviens sur Christian Bale parce qu’on semble oublier qu’il à du regagner beaucoup après « The Machinist ». Cela dit c’était en deux temps puisqu’il avait un physique plus ou moins normal pour « Le Nouveau Monde », mais il est ensuite bien plus imposant et musclé pour son interprétation de Batman.

  2. Je pense évidemment à l’autre performance de Robert De Niro pour « Les Incorruptibles », et à Tom Hardy qui s’est considérablement « gonflé » pour le « Bronson » de Nicolas Winding Refn – et qui a plus ou moins gardé cette silhouette jusqu’à maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.