LA CHÈVRE de Francis Veber
Critique – Ressortie Blu-ray

Partagez cet article

68039Mondo-mètre
note 10 -10
Carte d’identité :
Nom : La Chèvre
Père : Francis Veber
Date de naissance : 1981
Majorité : 05 novembre 2014
Type : Sortie en Blu-ray
Nationalité : France
Taille : 1h35 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Pierre Richard (François Perrin), Gérard Depardieu (Campana), Pedro Armendariz Jr (Custao), Corinne Charby (Marie Bens), André Valardy (Meyer), Maritza Olivares (la prostituée), Jorge Luke (Arbal), Michel robin (Mr Bens)…

Signes particuliers : Une comédie hilarante dont chaque passage est pour ainsi dire culte. Au centre de cette pitrerie désopilante, le duo Depardieu/Richard est probablement l’une des plus belles associations comique du cinéma français.

LA THÉORIE DE LA MALCHANCE

LA CRITIQUE

Résumé : La fille du PDG de l’entreprise Bens est tellement malchanceuse qu’elle se fait enlever alors qu’elle est en vacances au Mexique. Pour la retrouver, son père engage le détective privé Campana qu’il associe à un gaffeur invétéré aussi malchanceux que sa fille, dans l’espoir qu’il le rapproche de sa fille…chevre-1981-12-g L’INTRO :

C’est un classique indémodable de la comédie française qui vient de paraître pour la première fois en Blu-ray chez Gaumont. Puisant dans son vaste catalogue pour mettre en valeur les pépites de son patrimoine, le studio ressort dans une nouvelle version haute définition, le film culte de Francis Veber La Chèvre, qui réunissait alors pour la première fois à l’écran le détonnant duo Gérard Depardieu/Pierre Richard. Une nouvelle qui ravira sans doute les fans de ces anciennes et illustres pitreries comiques ayant donné ses lettres de noblesses aux comédies françaises des années 80.LA CHÈVREL’AVIS :

Depardieu/Pierre Richard… Rarement un duo comique jouant de l’opposition des caractères, n’aura été aussi bien trouvé. Il n’avait pourtant rien de neuf dans l’âme. On se souvient du plus que célèbre (et prolifique) tandem Bourvil/De Funès, ou encore de Ventura/Brel dans L’Emmerdeur en 1973, film déjà scénarisé par Veber justement. Un Francis Veber qui va reprendre la même recette associant une fois de plus, un maladroit lunaire et une brute épaisse tendre et charismatique, désabusée par la partition malchanceuse jouée par son acolyte désespérant pour sa propension à s’embourber dans les galères, à prendre des portes, casser des choses, se méprendre ou attirer les catastrophes. Hilarant de bout en bout, fort d’un charme rétro délectable, truffé de gags entrés dans la légende (le choix de la chaise, la salière, le plateau du petit déjeuner, l’aéroport, le passage en forêt etc…), soutenu par une magnifique partition signée Vladimir Cosma et magnifié par une alchimie évidente entre ses deux monstres du cinéma, La Chèvre est de ces monuments du rire à ranger aux côtés des Bronzés et autres. Un classique impérissable, un buddy movie avant l’heure, toujours aussi tordant plus de trente ans après sa sortie (1981) et dont on ne lassera jamais, même en en connaissant les séquences par coeur. Le désopilant duo Campana-Perrin aura tellement bien fonctionné que deux autres films les réuniront par la suite, Les Compères en 1983 et Les Fugitifs en 1986. La Chèvre est le genre de petit bijou nostalgique fonctionnant comme un médicament anti-déprime !LA CHÈVRE DEPARDIEULe Test Blu-ray :

Et voilà comment La Chèvre revit comme au premier jour ! Pour accompagner le plaisir de retrouver cette Madeleine impayable en Haute Définition, Gaumont nous sert une nouvelle édition numérique absolument magique. L’image restaurée est splendide (format 1080p), le nouveau mixage audio (DTS-HD Master Audio Mono) déploie à pleine puissance la sublime mélodie de Cosma et se révèle admirable de souplesse et d’homogénéité. Techniquement, c’est parfait.

Côté « bonus », on retrouve essentiellement les mêmes que la version DVD parue en 2002. Les commentaires audio de Francis Veber et Pierre Richard qui fourmillent d’anecdotes (sur le casting initialement prévu Ventura-Villeret, sur la rencontre de tout ce beau monde, sur le tournage au Mexique ou sur la mise en boîte des scènes les plus cultes), puis un documentaire sur le cinéma de Veber intitulé « La mécanique du rire : Francis Veber artisan du rire » avec une flopée d’illustres intervenants et enfin la bande-annonce du film en HD.

BANDE-ANNONCE :

Par Nicolas Rieux

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.