INSOLITE : DES FANS DE LA SAGA EMBAUCHÉS SUR STAR WARS VII

Partagez cet article
0 votes

Des explications ont été données sur la photo dévoilée la semaine dernière concernant la pré-production de Star Wars 7 avec notamment R2-D2 au centre. Le réalisateur J.J. Abrams et la productrice Kathleen Kennedy posaient en compagnie de deux inconnus et du robot culte et outre le fait que le cliché semblait confirmer la présence de R2-D2 dans la suite de la saga, il intriguait surtout sur qui était ces deux bonhommes mystérieux ?

PHOTO-J.-J.-Abrams-et-R2D2-en-direct-des-coulisses-de-Star-Wars-7_portrait_w532

On le sait maintenant : ils s’appellent Lee Towersey et Oliver Steeples et sont deux R2-D2 Builders. Késako ? Les R2-D2 Builders sont des membres du R2-D2 Builders Club à savoir des groupes d’ultra-geeks s’amusant à créer des répliques du robot qui bipe afin de les présenter dans des conventions ou concours. Pourquoi étaient-ils sur l’image ? Tout simplement grâce à Kathleen Kennedy. Le site StarWars.com a retrouvé et interviewé les deux fans, qui sont revenus sur ce qui leur arrive. Ils expliquent que tout a commencé lorsque Kathleen Kennedy est passée en visite dans une convention de R2-D2 Builders en Allemagne. Elle a fait quelques photos, discuté avec des fans puis a été étonné et admirative par la beauté de ces répliques. Un compliment plus tard, c’est une plaisanterie qui va déclencher l’histoire, lorsque Steeples lancera que les les R2-D2 Builders anglais étaient disponibles pour aider sur le film. Rires puis les choses sérieuses ont alors commencé quelques semaines plus tard. Steeples explique que la productrice a visiblement pris la chose au sérieux et a recommandé le duo à Jason McGatlin, le producteur exécutif de la saga. Ils ont alors reçu un coup de fil leur proposant de venir travailler sur Star Wars VII pour s’occuper de R2-D2 !

Voilà que ces deux fans vivent aujourd’hui leur rêve, se retrouver au beau milieu de la saga qu’ils idolâtrent ! Ils préparent actuellement les différentes versions du robot nécessaire au film dont le tournage est fixé pour le printemps prochain. Quelle pression mais aussi quel honneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.