EN BREF : MILLA JOVOVICH DANS EXPANDABLES 3 / REFN SE TOURNE VERS JODOROWSKI / MALAVITA DE BESSON… (news)

Partagez cet article

EXPANDABLES 3 :
On vous causait il y a peu du casting bandant espéré par la prod pour le troisième volet des Expandables. Jackie Chan, Wesley Snipes, Nicolas Cage… et même Clint Easwtood et Mel Gibson mais l’affaire semble plus compliquée dans ces deux dossiers. Concernant Nicolas Cage, il semblerait que les négociations avancent bon train et théoriquement, on devrait bel et bien retrouver le roi de la série B parmi les trognes du prochain volet de la franchise testostéronée. Reste quelques éléments à combler. Le réalisateur ? Non, ce sera Patrick Hugues (le thriller Red Hill). Le rôle féminin ! Bingo. Jusqu’à présent, la saga manquait un peu de grands noms côté nana. Charisma Carpenter joue les girlfriend de Jason Statham mais ne fait pas partie de la bande ni des premiers rôles. Sur le deuxième volet, on nous a collé Yu Nan dans les pattes mais la vérité, c’est qu’on s’en foutait. Pour Expandables 3, on monte d’un cran puisque c’est la Resident Evil lady, Milla Jovovich qui pourrait bien rejoindre la brochette masculine. Les négociations sont très avancées voire même bouclées aux dire de quelques sites qui mettent la charrue un poil avant les bœufs. Mais ça sent suffisamment bon pour que l’on puisse d’ores et déjà prévoir de retrouver le joli minois de l’ex 5ème Élément dans des scènes d’action qui dépotent.

Milla Jovovich stars in Screen Gems' action horror RESIDENT EVIL: AFTERLIFE.

NICOLAS WINDING REFN REPREND JODOROWSKI
On murmurait son nom sur le prochain James Bond mais voilà que le réalisateur de Drive s’en va voir ailleurs s’il y est. Refn a déclaré la semaine dernière être déjà au travail pour la suite avec pour souhait d’adapter la célèbre BD L’Incal, dessinée par Moebius et écrite par Jodorowski. Oeuvre de science fiction parue durant les années 80, L’Incal prenait place dans un futur éloigné où un détective, John Difool, recevait « l’incal lumière », une sorte de pyramide blanche aux immenses pouvoirs, des mains d’un extraterrestre échoué et mourant. Recherché par de nombreuses personnes ou groupuscules au travers de toute la galaxie, L’Incal lumière va entraîner Difool dans une aventure sans répit qui le dépasse et qui l’obligera à devenir malgré lui, le sauveur de deux galaxies. Voilà, basiquement.

Ce n’est pas la première fois que l’on tente d’adapter L’Incal au cinéma mais personne n’y est parvenu à ce jour. Refn va donc s’appliquer à développer ce projet avec tout le respect qu’il doit à un Jodorowski qu’il admire (au point de lui avoir dédié son dernier Only God Forgives). D’ici là, il aura à faire puisqu’il va entrer en production de son adaptation de Barbarella en série télé.

l_incal_022

MALAVITA DE LUC BESSON
Le prochain Besson qui est programmé pour une sortie le 23 octobre prochain en France, vient de dévoiler ses premières photos. Pour rappel, ce polar mafieux tourné en Bretagne avec De Niro, Pfeiffer et Tommy Lee Jones, est une adaptation du roman de Tonino Benacquista et raconte l’histoire d’une famille mafieuse obligée de partir vivre en Normandie dans le cadre du programme de protection des témoins. Ils y feront de leur mieux pour se fondre dans le décor et se faire discrets mais les vieilles habitudes sont tenaces… Ah, au fait, Scorsese est producteur exécutif. Rien que ça. Voici donc les premières images entre un De Niro acceptant le deal et Michelle Pfeiffer comme une conne à carrefour (qui l’eut cru) :
1-Malavita-Pics
2-Malavita-Pics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.