Mondociné

CONVOI EXCEPTIONNEL de Bertrand Blier : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs

La Mondo-Note :

Carte d’identité :
Nom : Convoi exceptionnel
Père : Bertrand Blier
Date de naissance : 2018
Majorité : 13 mars 2019
Type : Sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h22 / Poids : NC
Genre : Comédie

Livret de famille : Gérard Depardieu, Christian Clavier, Farida Rahouadj, Alex Lutz, Audrey Dana, Sylvie Testud, Guy Marchand, Bouli Lanners, Alexandra Lamy, Louis-Do de Lencquesaing…

Signes particuliers : Le film commence très fort… puis dérape.

LE RETOUR (DIFFICILE) DE BERTRAND BLIER

LA CRITIQUE DE CONVOI EXCEPTIONNEL

Synopsis : C’est l’histoire d’un type qui va trop vite et d’un gros qui est trop lent. Foster rencontre Taupin. Tout cela serait banal si l’un des deux n’était en possession d’un scénario effrayant, le scénario de leur vie et de leur mort. Il suffit d’ouvrir les pages et de trembler…

Neuf ans que l’on avait plus eu ce plaisir jouissif de se régaler devant la folie du cinéma de Bertrand Blier. Le dernier long-métrage du cinéaste remonte à 2010, et son exquis Le Bruit des Glaçons, comédie noire où Albert Dupontel jouait le cancer de Jean Dujardin qui venait frapper à sa porte. Parce qu’il est rare, le cinéma de Blier en devient précieux. Joie et bonheur donc de savourer le retour de l’auteur de Buffet Froid et Tenue de Soirée avec Convoi Exceptionnel, un délire ubuesque qui réunit le tandem Christian Clavier et Gérard Depardieu, 17 ans après Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

Convoi Exceptionnel porte en lui tout le brio génial mais aussi les défauts des derniers efforts de Bertrand Blier. Le film démarre fort, comme une comédie hilarante aux allures d’ofni barré mélangeant drôlerie caustique, absurdité kafkaïenne et dialogues mordants coulant comme du miel dans nos oreilles. Dans la rue, deux hommes se rencontrent. Le premier embarque le second car ils ont affaire et ça presse. Problème, le premier a le scénario, pas le second, qui du coup ne comprend rien aux situations et doit suivre à l’aveugle. Et c’est formidable, du grand Blier, du pur Blier, cinéaste unique au cinéma unique, sans qui un Quentin Dupieux n’existerait probablement pas par exemple. Malheureusement, petit à petit, l’effort s’effrite, un peu, puis beaucoup, puis totalement. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, que Blier a du mal à faire vivre un postulat jusqu’au bout de son long-métrage. C’était déjà le cas avec Les Acteurs, avec Les Côtelettes, voire dans une moindre mesure avec Le Bruit des Glaçons. Sur Convoi Exceptionnel, passé une première partie de génie, Blier perd le fil et perd son film quand il abandonne la base de son formidable concept de départ pour s’embourber dans un enchaînement de séquences longues et poussives, avant d’embrayer sur autre chose sans se préoccuper de toute continuité ou cohérence. D’un film incisif et inspiré au loufoque délectable, Convoi Exceptionnel se met à ronronner quand il commence à épuiser le décalage de son postulat de départ. À partir de là, Blier ne sait plus trop comment relancer son écriture et son exercice de verve commence à se perdre dans des tunnels de dialogues assommants seulement pimentés par quelques tirades éparses dont seul lui a le secret, avant de dérailler complètement quand, sur une pirouette inattendue et inexpliquée, il décide de passer à autre chose. Pour le spectateur, c’est comme s’il venait de se réveiller après avoir dormi une demi-heure en se demandant ce qu’il a raté car il ne comprend plus rien. Sauf qu’il n’y a ni sieste ni rien à comprendre, juste du Blier qui a loupé un virage et joue désormais à fond la carte de l’abscons poussé à son paroxysme jusque dans la structure de son métrage. Et au final, des regrets car qu’est-ce qu’on a pu se marrer au début !

BANDE-ANNONCE :

Par Wilfried Rennahan

9 thoughts on “CONVOI EXCEPTIONNEL de Bertrand Blier : la critique du film

  1. Film sublissime. Du grand Blier. Une synthèse des films de Blier le petite musique douce des films de mon préféré

  2. Nul !!!! Déçu avec une affiche Depardieu et clavier nous avions espéré mieux plusieurs personnes sont sortis avant la fin nous par respect du cinéma avons attendu la fin avec difficulté scénario trouvé dans corbeille

  3. Film à ne pas aller voir, aucun intérêt, les acteurs ne nous ont pas habitués à ce genre de rôle , le film vient de sortir et nous étions une petite vingtaine donc la moitié c est endormi
    Très mauvais scénario
    Nul

  4. Bonjour
    Je ne suis pas d’accort il y a une subtilité sensible eT cest la VIE du vécu Jai adorée
    Meme si hier les autres ont trouvez le film nul …. jai demandez aux autres à Ugc

Répondre à Simone Benet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux