UN HOMME TRÈS RECHERCHÉ de Anton Corbjin
Critique – Sortie DVD/Blu-ray

Partagez cet article

un homme très recherchéMondo-mètre
note 6 -10
Carte d’identité :
Nom : A Most Wanted Man
Père : Anton Corbjin
Date de naissance : 2014
Majorité : 21 janvier 2015
Majorité : Sortie DVD, Blu-ray
Nationalité : USA, Angleterre, Allemagne
Taille : 2h02 / Poids : NC
Type : Espionnage

Livret de famille : Philip Seymour Hoffman (Bachmann), Rachel McAdams (Annabel Richter), Grigoriy Dobrygin (Karpov), Robin Wright (Sullivan), Willem Dafoe (Brue), Daniel Brühl (Maximilian), Homayoun Ershadi (Abdullah), Nina Hoss (Frey), Rainer Bock (Mohr), Franz Hartwig (Karl)…

Signes particuliers : Quand le cinéma minutieux de Corbjin rencontre la précision millimétrée des romans d’espionnage de John Le Carré, avec devant la caméra, le dernier rôle-titre du regretté Philip Seymour Hoffman…

HAMBOURG : NID D’ESPIONS

LA CRITIQUE

Résumé : Plus de dix ans après les attentats du 11 Septembre 2001, la ville de Hambourg a du mal à se remettre d’avoir abrité une importante cellule terroriste à l’origine des attaques contre le World Trade Center. Lorsqu’un immigré d’origine russo-tchétchène, ayant subi de terribles sévices, débarque dans la communauté musulmane de Hambourg pour récupérer la fortune mal acquise de son père, les services secrets allemands et américains sont en alerte. Une course contre la montre s’engage alors pour identifier cet homme très recherché : s’agit-il d’une victime ou d’un extrémiste aux intentions destructrices ?un homme tres recherche L’INTRO :

Le réalisateur Anton Corbjin adapte le maître du roman de l’espionnage John Le Carré avec Un Homme très Recherché, adaptation du roman éponyme de l’auteur paru en 2008. Malheureusement, si l’on aurait aimé s’attacher essentiellement à la rencontre entre le style du cinéaste et l’œuvre du romancier, Un Homme très Recherché se retrouve sous le feu des projecteurs pour une toute autre raison bien plus cruelle : il s’agit du dernier rôle-titre de l’immense Philip Seymour Hoffman, tristement disparu en février dernier. On retrouvera l’acteur dans les prochains volets de la saga Hunger Games mais Un Homme très Recherché restera donc comme le dernier film porté entièrement sur ses épaules de génie du jeu, anecdote qui aura le don d’éclipser un peu tout ce que l’on pourra dire sur le film. Et c’est bien dommage car Un Homme très Recherché est une œuvre déjà fascinante sur le papier, pour son audacieuse histoire, et pour son fabuleux casting puisque aux côtés d’Hoffman, se meuvent rien de moins que Willem Dafoe, Rachel McAdams, Robin Wright, Daniel Brühl…431331.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxL’AVIS :

Présenté au tout début du dernier Festival de Deauville, Un Homme très Recherché est un thriller dramatique manipulateur et fascinant, nous entraînant dans les coulisses du monde de l’espionnage avec un réalisme empreint de sentiment de vérité lui conférant toute sa noblesse et son intérêt. Loin des James Bond et autres thrillers ou actionner (n’oublions pas que John le Carré a fait partie du MI-5 et du MI-6) Un Homme très Recherché est d’une précision relevant de l’orfèvrerie, œuvre lente, documentée, sérieuse. Cette chronique post-11 septembre minimaliste et captivante est soutenue par son casting de choix, emmené par un impressionnant Philip Seymour Hoffman qui déployait une ultime fois, toute l’étendue de son talent. La force du film, exigeant et dédaleux, est seulement égratignée par son aptitude à virer un peu de trop vers une forme prosaïque qui colle parfaitement au matériau littéraire, un peu moins au cinéma, et en particulier au cinéma traditionnellement formaliste de Corbjin, même si le cinéaste essaie avec ce long-métrage, de se montrer le plus neutre, discret et épuré possible pour laisser parler son récit avant sa mise en scène. Un beau film passionnant mais qui souffre de quelques longueurs appesantissant son rythme.UN+HOMME+TRES+RECHERCHE+PHOTO4

LE TEST-BLU-RAY

Propre à l’image et propre au son (DTS-HD 5.1), cette édition Blu-ray sortie sous la bannière TF1 Vidéo n’a rien à se reprocher formellement. Rien de particulier à signaler de côté technique. Concernant les bonus, on s’attendait peut-être à davantage concernant un film qui va « tristement » entrer dans l’histoire comme étant la dernière performance du comédien Philip Seymour Hoffman dans un premier rôle. Néanmoins, on pourra respecter le choix du distributeur d’avoir choisi la sobriété et de concentrer ses efforts sur l’oeuvre avant tout. Deux suppléments seulement sont donc au programme. D’abord, un making of d’une quinzaine de minutes laissant entrevoir des images du tournage, entrecoupées d’interviews des acteurs et du réalisateur. On y verra au passage, non sans émotion, quelques images du regretté P. S. Hoffman au travail. Bien ficelé et intéressant, ce petit module remplit parfaitement sa fonction. S’ensuit une interview du romancier John Le carré, dont le livre éponyme est ici adapté. L’auteur évoque notamment la genèse de son roman, la transposition et livre quelques anecdotes pimentant un peu l’entretien.

Bande-annonce :

AVEZ-VOUS VU ? :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.