Noël & Cinéma : notre petite sélection thématique

Partagez cet article
0 votes

Il y a plein de façon de passer noël avec le cinéma. Petite sélection pour tous les goûts !

Un Noël en horreur : CHRISTMAS HORROR STORY de G. Harvey, S. Hoban et B. Sullivan

Le soir du réveillon, un esprit malveillant piège trois adolescents dans la cave de leur école pour recréer une version de la nativité. Une famille est également hantée par Krampus, l’anti-Père Noël de la mythologie nordique. Enfin, le Père Noël est forcé de combattre une horde d’elfes zombies avant d’aller faire sa tournée.

Un Noël mort de rire : LE PÈRE NOËL EST UNE ORDURE de Jean-Marie Poiré

La permanence téléphonique parisienne SOS détresse-amitié est perturbée le soir de Noël par l’arrivée de personnages marginaux farfelus qui provoquent des catastrophes en chaîne.

Un Noël plein d’espoir : LA VIE EST BELLE de Frank Capra

Le décès de son père oblige un homme à reprendre l’entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l’homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu’il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C’est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l’aider à sortir de cette mauvaise passe…

Un Noël en suspens : L’ASSASSINAT DU PERE NOËL de Christian-Jaque

Un petit village de Savoie, cerné par la neige, se prépare à fêter Noël. Comme chaque année, le Père Cornusse, fabricant de mappemondes, joue le rôle du Père Noël. Mais cette année est marquée par plusieurs événements : le retour du mystérieux Baron à la main gantée, le vol de l’anneau de Saint Nicolas dans l’église et surtout l’assassinat du Père Noël. Sur fond d’enquête, de trahisons et de superstitions locales, c’est un Noël bien mouvementé qui s’annonce…

Un Noël romantique : LOVE ACTUALLY de Richard Curtis

L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts… Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d’une jeune collaboratrice. Pour l’écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d’un lac. Il s’éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre. Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu’il aime. Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l’amour est l’enjeu, le but, mais également la source d’innombrables complications. En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

Un Noël qui casse le mythe : PERE NOEL ORIGINES de Jalmari Helander

Attention ce film est susceptible d’ébranler vos certitudes sur le plus grand mythe de tous les temps ! Dans le Grand Nord finlandais, une équipe de chercheurs américains vient de découvrir ce qui pourrait bien être la tombe du Père Noël et s’apprête à dévoiler au monde la face cachée de ce personnage de légende.

Un Noël nostalgique : GREMLINS de Joe Dante

Rand Peltzer offre à son fils Billy un étrange animal : un mogwai. Son ancien propriétaire l’a bien mis en garde : il ne faut pas l’exposer à la lumiere, lui éviter tout contact avec l’eau, et surtout, surtout ne jamais le nourrir apres minuit… Sinon…

Un Noël en enfance : MAMAN, J’AI RATE L’AVION de Chris Columbus

La famille de Kevin McAllister, 8 ans, part en France pour Noël et l’oublie chez eux par inadvertance. Kevin apprend à se débrouiller seul et finit par devoir protéger sa maison contre deux cambrioleurs ineptes, Harry et Marv. La mère de Kevin, paniquée, cherche à tout prix à rentrer à Chicago le plus vite possible quand un chef de fanfare polka, Gus Polinski, lui vient en aide.

Un Noël sous acidité : UN CONTE DE NOËL d’Arnaud Desplechin

A l’origine, Abel et Junon eurent deux enfants. Atteint d’une maladie génétique, le petit Joseph doit subir une greffe de la moelle osseuse mais ni les parents, ni la grande sœur ne sont compatibles, un troisième enfant, Stephen, est donc conçu pour le sauver. Mais Stephen ne peut rien non plus pour Joseph et l’enfant meurt. La famille Vuillard ne s’en remet jamais tout à fait et une dispute fait éclater définitivement la cellule familiale…

Un Noël en action : PIEGE DE CRISTAL de John McTiernan

John McClane, policier new-yorkais, est venu rejoindre sa femme Holly, dont il est séparé depuis plusieurs mois, pour les fêtes de Noël dans le secret espoir d’une réconciliation. Celle-ci est cadre dans une multinationale japonaise, la Nakatomi Corporation. Son patron, M. Takagi, donne une soirée en l’honneur de ses employés, à laquelle assiste McClane. Tandis qu’il s’isole pour téléphoner, un commando investit l’immeuble et coupe toutes les communications avec l’extérieur…

Un Noël sous tension : BLACK CHRISTMAS de Bob Clark

Des jeunes femmes faisant parties d’une confrérie universitaire passent les vacances de Noël ensemble. Le groupe reçoit d’étranges appels téléphoniques, les jeunes femmes, qui semblent au départ s’en amuser, ne se doutent pas une seconde que les appels sont passés de l’intérieur de la maison…

Un Noël plein d’émotions : EDWARD AUX MAINS D’ARGENT de Tim Burton

Edward Scissorhands n’est pas un garçon ordinaire. Création d’un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d’avoir pu terminer son œuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

Un Noël en campagne : Y’AURA T-IL DE LA NEIGE A NOËL de Sandrine Veysset

Dans une modeste ferme du sud de la France, une femme élève seule ses sept enfants. Pleine de courage, elle s’attache à ce que ces derniers ne manquent de rien, travaillant dur chaque jour sur l’exploitation du père des enfants, un homme brutal et autoritaire qui a délaissé cette partie bâtarde de sa progéniture afin de vivre avec sa famille officielle. Par son amour, son attention de tous les instants, la mère réussit à préserver des abus paternels, l’univers de ses enfants.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et profitez bien !

L’équipe Mondociné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.