LA MOMIE : Rencontre avec l’équipe du film
Interview

Partagez cet article
0 votes

la momie afficheA l’occasion de la sortie au cinéma le 14 juin prochain du film La Momie, nous avons brièvement rencontré l’équipe du film (Tom Cruise, Annabelle Wallis, Sofia Boutella et le réalisateur Alex Kurtzman) lors de l’avant-première officielle parisienne, pour le compte de l’émission Mardi Cinéma sur France 2.

La Momie : Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

tom cruiseQuand on regarde le film, il y a une chose évidente qui saute aux yeux : on sent que vous vous êtes totalement éclaté à le faire, on sent que vous vous êtes vraiment amusé comme un enfant. C’était le cas ?

Tom Cruise : Oh oui ! Vous savez, j’aime faire des films. Point barre. Parfois, je commence à travailler sur un film alors que je suis encore en post-production d’un autre et je jongle entre les deux. J’en viens à travailler 7/7 jours. Et dès fois, on me demande pourquoi je ne prends jamais de vacances. C’est simple, j’aime faire des films, je suis tellement heureux de faire ça. Concernant celui-ci, j’ai toujours adoré les films de monstres et j’ai eu cette opportunité d’en faire un, intégré dans un univers à grande échelle où il serait le premier d’un univers un peu sombre, c’était un super challenge. Et je vous confirme, je me suis vraiment éclaté à le faire !

Le film est le début d’une saga. Peut-on espérer vous retrouver par la suite ?

Tom Cruise : Oui, totalement. Et j’ai hâte car je pense ça va être un univers très cool !

annabelle wallisComment s’est passé le tournage ? C’est un énorme blockbuster d’action et d’aventure, et vous y tenez le premier rôle au côté du plus grand spécialiste du genre !

Annabelle Wallis : C’était un vrai challenge. D’autant qu’en m’engageant sur ce projet, je voulais faire moi-aussi mes propres cascades. Je voulais vraiment travailler aux côtés de Tom Cruise, dans son univers à lui. C’était super de pouvoir le challenger de cette manière, physiquement parlant, et de connaître ça en tant qu’actrice. Ce fut une super expérience au final et je suis heureuse d’avoir réussi.

Justement, en parlant de cascades, il y a eu cette fameuse scène de crash que vous avez réellement tourné sans gravité, dans un avion en chute libre. Comment ça s’est passé ?

Annabelle Wallis : C’était super chaud à faire ! La chute libre qu’a fait l’avion est super impressionnante. C’est incroyable ce qu’on inflige à notre corps en faisant ça. On s’est longuement prépare, Tom également car il n’avait jamais fait ça lui non plus. Puis on s’est lancé en croisant les doigts pour que que ça se passe bien ! sofia boutellaÇa fait du bien de vous voir au naturel un peu !

Sofia Boutella : Merci ! Je fais moins peur n’est-ce pas !

Vous ne cessez de grandir à Hollywood et cette fois, on vous retrouve dans un énorme blockbuster aux côtés de Tom Cruise. Comment vous vivez tout ça ?

Sofia Boutella : J’ai appris énormément en faisant ce film, à la fois grâce à toutes les personnes qui étaient sur le plateau mais aussi grâce à Tom, qui a vraiment une expérience extraordinaire !

Et comment c’était de jouer les créatures super-énervées tout en morceaux et en bandelettes ?

Sofia Boutella : C’était fun ! On n’a pas l’occasion d’être comme ça dans la vie donc c’était vraiment fun de se lancer dans un personnage vraiment dingue, effrayant et monstrueux.

Et ce qui change aussi, c’est que pour une fois, la Momie est une femme !

Sofia Boutella : Oui. faire un hommage aux films originaux, c’était extraordinaire et le fait d’avoir changé ça et que la momie soit une femme, c’est bien parce que le personnage est fort, elle a une opinion, elle n’est pas victimisée dans le film. Il faut plus de rôle comme ça. Puis si on énerve une femme, elle peut être beaucoup plus dangereuse qu’un homme ! (rires) Alex Kurtzman

Qu’est-ce que le public peut espérer de cette nouvelle relecture du mythe de La Momie ?

Alex Kurtzman : Si vous êtes fan des films d’origine, vous verrez qu’on a essayé de garder un peu l’esprit. Ce qui était au cœur des classiques des années 30, c’est que vous aviez à la fois peur du monstre et dans le même temps, vous aviez une certaine sympathie pour lui. On a essayé d’honorer cette tradition. Ce film est différent car il se passe de nos jours, la Momie est une femme cette fois, et son histoire est différente. Et puis il y a Tom Cruise et Russell Crowe qui ouvrent ce tout nouvel univers, c’est plutôt cool !

Il y avait de la pression sur ce film, justement parce qu’il est le premier, qu’il a la responsabilité d’ouvrir ce nouveau Dark Universe ?

Alex Kurtzman : Il y avait de la pression mais dans le même temps, je voulais surtout réaliser un film dédié à La Momie qui soit satisfaisant, tout en ouvrant la porte à un univers plus large. Je pense que si l’on a réussi à offrir au public un film sur La Momie qui lui plaît, alors il aura envie de voir plein d’autres films de monstres.

Qu’est-ce que les classiques de la Universal des années 30 représentent pour vous ?

Alex Kurtzman : C’était vraiment un genre à part entière, comme le slasher ou autre. Comme je le disais, la spécificité était qu’on avait peur du monstre tout en ayant de l’empathie pour lui. Les monstres étaient vraiment très intéressants dans cette saga, ils avaient un côté très humain.

NOTRE CRITIQUE DU FILM LA MOMIE

BANDE-ANNONCE :

Propos recueillis par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.