I FEEL GOOD (critique)

Partagez cet article
0 votes

Mondo-mètre :

Carte d’identité :
Nom : I Feel Good
Père : Stephen Walker
Livret de famille : Les membres de la troupe Young@Heart
Date de naissance : 2007
Nationalité : États-Unis
Taille/Poids : 1h48 – 7 millions $

Signes particuliers (+) : Une merveille de tendresse, tour à tour drôle, touchant, poignant même, doublée d’une sacrée leçon de vie au son d’une BO d’enfer ! Magnifique, bouleversant et entrainant !

Signes particuliers (-) : x

 

ROCK’N’OLD !

Résumé :  I Feel Good suit l’incroyable destin et le quotidien du groupe Young@Heart, composé de personnes âgées à la retraite reprenant des grands tubes du rock, avec ses hauts et ses bas…

Avec ce superbe documentaire à la fois sensible, drôle, touchant et vibrant sur le quotidien d’une chorale rock composé de gens du 3eme âge, le documentariste Stephen Walker nous plonge dans 1h30 de délire revigorant et rafraîchissant, offrant une magnifique leçon de vie.

Alternant les reprises des grands tubes du rock et les moments de tristesse attendus et prévisibles face aux deuils que vivent cette « bande à part » voyant leurs copains partir avec le temps, « I Feel Good » offre au monde le récit d’une chorale Young@Heart qui est une pile pour tous les âges et un modèle d’énergie. Une pile qui nous dit que la vie peut durer longtemps… à condition d’être animé jusqu’au bout par une envie et une passion. Une pile qui nous rappelle que la vie ne se termine pas quand la société le décide, tant qu’on ne l’a pas décidé, tant que l’existence ne nous l’impose pas. Il est de belles leçons à tirer de ces « vieux » qui n’ont de tel que l’âge mais qui sont peut-être plus actifs que bien des jeunes d’aujourd’hui. Réjouissant, le genre de moment qui fout une banane débordante !


Bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.