Mondociné

EN ROUE LIBRE de Didier Barcelo : la critique du film

Partagez cet article
Spectateurs


Nom : En Roue Libre
Père : Didier Barcelo
Date de naissance : 2021
Majorité : 29 juin 2022
Type : sortie en salles
Nationalité : France
Taille : 1h29 / Poids : NC
Genre : Comédie dramatique

Livret de Famille : Marina FoïsBenjamin VoisinJean-Charles Clichet

Signes particuliers : Quoiqu’un peu cousu de fil blanc, un joli film, drôle et touchant.

Synopsis : La folle histoire de Louise qui se retrouve un beau matin, prise au piège dans sa propre voiture, terrassée par une attaque de panique dès qu’elle veut en sortir, et de Paul qui vole la voiture et du coup la kidnappe. Les voilà tous les deux embarqués dans un road-movie mouvementé !

 

 

UN ROAD MOVIE HAUT EN COULEURS

NOTRE AVIS SUR EN ROUE LIBRE

C’est un casting deux étoiles qu’a réuni le réalisateur Didier Barcelo pour son premier long-métrage. D’un côté, une Marina Foïs qui a depuis longtemps confirmé sa capacité à se fondre dans des œuvres éclectiques, de l’autre le talentueux Benjamin Voisin qui n’est désormais plus une étoile prometteuse mais l’un des meilleurs jeunes comédiens français actuels. Ensemble, le duo devait tenir à bout de bras cet En Roue Libre, une comédie dramatique orchestrée autour de la rencontre cocasse entre une infirmière prise d’une attaque de panique la contraignant à ne plus pouvoir sortir de sa voiture et un jeune braquant son véhicule.  
On est souvent critique envers ces (trop nombreuses) comédies françaises évidées de tout intérêt et reposant sur un pitch faisant office de seul et unique argument à défendre au milieu d’un néant artistique total. En Roue Libre présente au moins cet avantage d’avoir pour lui un vrai sujet, une écriture, un sens, une mise en scène et des personnages qui existent. Tout ce qui manque la plupart du temps dans un genre saigné jusqu’à l’os par un océan d’abominables navets.
Débutant sur un postulat digne d’un délire à la Quentin Dupieux (une femme soudainement incapable de sortir de sa voiture), En Roue Libre va tricoter un road movie à cheval entre le rire de la pure comédie burlesque et l’émotion du drame noir, l’hilarité de certaines situations ubuesques répondant à l’amertume de passages émouvants parlant de deuil, de solitude et de crise existentielle. Tout ce qui finit par réunir son duo improbable sur les routes d’un récit, certes parfois un peu trop surécrit, mais qui fonctionne à merveille. Notamment grâce à la performance de deux comédiens magiques qui s’abandonnent totalement à ce beau voyage drôle, tendre et touchant.

 

 
Par Nicolas Rieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Première visite ?
Retrouvez Mondocine sur les réseaux sociaux