CANALPLAY ENRICHIT SON OFFRE WEBSÉRIE ET LANCE « H+ », PRODUITE PAR BRYAN SINGER

Partagez cet article
0 votes

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance d’être invité à une présentation de la nouvelle offre Digital Serie proposée par CanalPlay, la service de SVOD du groupe Canal+. On le sait tous, mais l’arrivée du géant Netflix en France aura pas mal bousculé le paysage de la VOD et inquiété les acteurs déjà en place dont CanalPlay. L’heure de la contre-attaque a sonné et CanalPlay a décidé de mettre en avant notamment son offre autour des webséries, qui complètent son offre déjà riche en films et séries traditionnelles. la websérie, un nouvel eldorado d’avenir ou un terrain encore très confidentiel et anecdotique ? Autant dire qu’en y mettant son nez, on se rend vite compte que ce qui est proposé est bien plus riche qu’on ne le pensait et surtout s’apprête à prendre une vraie dimension ambitieuse !CMJN de base

CanalPlay et les webséries, ce n’est pas quelques micro-programmes cheap et sans intérêt dont on aurait fait le tour en douze secondes chrono. Au contraire. L’offre Digital Serie est en réalité plutôt variée, allant de l’action à l’horreur en passant par l’humour, le fantastique ou la SF. Il y a en pour tous les goûts et beaucoup de choses ne devraient pas tarder à venir une fois la production terminée. Histoire de mettre quelque-chose en avant pour servir d’étendard attractif à cette présentation, CanalPlay a misé sur H+, webserie de science fiction (ou d’anticipation) signée John Cabrera et Cosimo De Tommaso et produite par rien de moins que Bryan Singer. Avec H+, on se rend tout de suite compte que l’univers de la webserie a des ambitions et n’est pas là pour faire de la simple figuration. Le pitch : Dans un futur proche, la technologie révolutionnaire « H+ », développée par la société Hplus Nano Teoranta, permet aux Humains d’être connectés directement et organiquement entre eux, partout dans le monde, via Internet et d’avoir accès au creux de la paume et dans leur corps à une somme d’informations illimitée. L’Homme est devenu un « Homme connecté ». Mais un bug va sonner la fin de l’Humanité… ou presque. Quasiment décimée, la population mondiale voit s’éveiller un monde nouveau…hpluse

nanti d’un budget sérieux, visuellement soigné, scénaristiquement dense, audacieux et original, débordant d’ambitions formelles et narratives et ne souffrant en aucun cas de son statut de « produit du net », H+ peut être sacrément fier du résultat, alors que ce mini-programme contribue à élever considérablement le niveau de la série digitale. Aujourd’hui, 48 épisodes de 4 à 8 minutes sont déjà disponibles et le programme a de l’avenir puisqu’une saison deux est déjà en production ! En tout cas, H+ est une superbe porte d’entrée pour découvrir l’univers des webseries !Capture d’écran 2014-10-15 à 10.10.18

Pour un aperçu de la diversité de l’offre Digital Serie, notez que le service propose par exemple :

On Habite au 65, webserie humoristique sur la vie de locataires et colocataires dans un immeuble situé au numéro 65 d’une rue sans nom qui pourrait être la vôtre.

The Great Dying, programme horrifique narrant les aventures d’un groupe de survivants qui traverse une Amérique infestée par des zombies, à la recherche d’une terre promise. A leurs trousses, un groupe de cannibales, dirigé par le redouté « The Chief ».

Divine, webserie surnaturelle où un jeune prêtre qui connaît des difficultés dans sa foi personnelle, voit son monde s’effondrer quand il est témoin de la résurrection d’un être immortel nommé Divine.

Lab Rats, série humoristico-romantique dans laquelle un étudiant désespérément seul et ruiné s’inscrit pour une expérience psychologique bizarre où il va rencontrer l’amour de sa vie… Mais cela fait-il partie de l’expérience ?

Et d’autres encore…

Découvrez toute l’offre de CanalPlay ici et l’offre Digital Serie ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.